Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga

Akiko Yoshida (KOKIA)


Article Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel

Article rédigé par Gorkab Nitrix le 22 Novembre 2010 (dernière modification le 25 Novembre 2010)
Le Théâtre Michel avec la file d'attenteCinq ans, voilà cinq ans que la Japonaise Akiko Yoshida, de son nom de scène Kokia, nous fait les honneurs de sa venue en France. Cette fois, la fin de sa tournée était l'occasion d'une escale au Théâtre Michel, dans le huitième arrondissement de Paris, où les fans s'étaient massés depuis huit heures du matin pour être sûrs d'avoir les meilleures emplacements. Malheureusement pour eux, une représentation de pièce aura décalé le concert de près d'une heure, les obligeant à attendre un peu plus devant l'entrée (par chance, sans froid glacial). Mais leur malchance était faite pour durer ce soir-là, puisque les 350 places assises n'étaient pas suffisantes pour accueillir la longue file d'attente à l'intérieur (n'est pas la Cigale qui veut !). Ainsi, entre changements d'étages et un peu de bricolage dans le placement, le concert débuta sans trop d'encombres...

Le guitariste Kazuhiro MatsuoPremier arrivé sur la scène, le guitariste Kazuhiro Matsuo s'installe sans bruit en saluant la foule rapidement, bientôt suivi par la chanteuse sous un véritable tonnerre d'applaudissements. Avec un anglais fluent, Kokia invite alors le public à "attacher sa ceinture" en lui souhaitant la "bienvenue" dans son "real world". Et quoi de mieux pour servir d'introduction que le premier titre de cet album, Birth, suivi de l'entraînante piste éponyme, REAL WORLD ? Un fan n'aura d'ailleurs pas pu s'empêcher d'enregistrer ces chansons, la fonction replay de son téléphone avec haut-parleur activé, ce qui aurait pu lui valoir une petite visite de la sécurité... Mais Kokia répliquera simplement que c'était "peut-être un appel de sa copine" avant d'enchaîner sur le diptyque Hana/usaghi, un choix qui sera salué par des applaudissements nourris.

Kokia et son guitariste, Kazuhiro MatsuoLa chanson suivante est moins connue, puisqu'elle provient d'un single japonais sorti en août 2009 : 君をさがして/last love song. Elle sera introduite par la chanteuse, qui dira que "nous sommes dans le berceau de la Terre" en décrivant sa musique comme un mélange de pop et de musique classique. Son interprétation de Ave Maria qui suivra sera une nouvelle l'occasion de prouver qu'il est préférable d'assister à un concert de Kokia que d'essayer de retrouver l'excellence de sa voix sur support enregistré. Vient alors ce qu'on peut sans risque définir comme un classique de la Japonaise : I Believe ~umi no soko kara~ est en effet l'un des titres que la chanteuse interprète à chaque passage dans l'hexagone, tout comme Chowa oto, qui est certainement le titre avec lequel beaucoup de personnes ont découvert Kokia en France au moyen de la bande originale du film Origine.

Kokia et son guitariste, Kazuhiro Matsuo"C'est seulement lorsque vous perdez quelqu'un que vous réalisez à quel point il vous était cher" voilà quel était le prélude aux très mélancoliques Sekai no owari ni ainsi que infinity, qui auront instauré une petite note de nostalgie dans la petite salle du Théâtre Michel, avec comme seul instrument la guitare du sieur "champignon" comme les fans aiment à le désigner. Un petit aparté plus tard, pendant lequel Kokia propose aux spectateurs de faire un tour à sa boutique en sortant, et voici venir la très belle Watashi ga Mita Mono... sans le piano de rigueur ! Dommage mais cela n'est pas grave car comme dit la chanteuse "de simple pensées peuvent changer le monde", préliminaire à la superbe Chiisa no Uta de The VOICE, elle-même avant-propos de l'avant-dernière chanson du concert (et de l'album REAL WORLD d'ailleurs) : Kono Chikyū ga Marui Okage de. Il est en effet l'heure de se quitter, et Remember the Kiss est là pour assurer que le public ne reste pas sur sa faim de classiques...

KokiaMais cela ne sera pas suffisant ! Sous le tonnerre d'applaudissements et la standing ovation de plusieurs minutes de long, Kokia revient pour un rappel en remerciant les spectateurs au passage. Quelle sera alors la chanson du rappel ? Plusieurs titres sont cités par l'assistance, dont le traditionnel Arigatô. Seulement, Kokia veut interpréter deux morceaux, et elle en chantera un dont elle est sûre que "tout le monde connaît" les paroles (référence aux imprimés d'Arigatô distribués par une fan dans tout le public). Ce titre très connu, ce sera What a Wonderful World de Louis Armstrong, que l'on retrouve à la fois sur son second best-of (Coquillage : The Best Collection II) ainsi que sur la compilation à faute grammaticale Musique a la Carte. Arigatô suivra bien évidemment, mais comme la chanteuse l'avait prévue, le public poussera bien moins la chansonnette en japonais plutôt qu'en anglais...

En définitive, ce nouveau passage français de Kokia aura été plus intimiste que les précédents. Cela aurait pu être une bonne chose si l'organisation, plutôt chaotique, ne s'était pas faite au dernier moment au détriment des spectateurs qui sortiront du Théâtre Michel avec une mauvaise impression générale. On pourra les comprendre, l'absence du percussionniste Yasuhisa Yamamoto aura marqué tous les esprits, surtout après sa performance de l'an passé. Gageons que la prochaine venue de la chanteuse soit mieux gérée, et dans une salle à la mesure de sa popularité, car nombreux sont les fans qui n'attendent que ça. En attendant, vous pouvez retrouver notre interview de Kokia dans le second numéro du magazine Total Manga, en plus de la setlist complète du concert ci-dessous :
  1. Kokia et son guitariste, Kazuhiro MatsuoBirth (REAL WORLD)
  2. REAL WORLD (REAL WORLD)
  3. Hana (trip trip)
  4. usaghi (KOKIA∞AKIKO ~balance~)
  5. Kurumarete (君をさがして/last love song)
  6. Ave Maria (The VOICE)
  7. I Believe ~umi no soko kara~ (Remember me)
  8. oto ~with reflection~ (Origine OST)
  9. Kokia salue son publicSekai no owari ni (AKIKO∞KOKIA ~balance~)
  10. infinity (AKIKO∞KOKIA ~balance~)
  11. Watashi ga Mita Mono (REAL WORLD)
  12. Chiisa no Uta (The VOICE)
  13. Kono Chikyū ga Marui Okage de (REAL WORLD)
  14. Remember the Kiss (Remember me)
RAPPEL :
  1. What a Wonderful World (Coquillage : The Best Collection II)
  2. Arigatô (songbird)
Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel sur Wikio Partager : Total-Manga.com Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel à GooglePartager : Total-Manga.com Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel sur DiggPartager : Total-Manga.com Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Akiko Yoshida (KOKIA) - Kokia au Théâtre Michel sur Live-MSN
DERNIERS COMMENTAIRES
1 commentaire(s) | Ajouter un commentaire
Posté le 30 Mai 2017 à 12h46Par ErickLaunc (invité)
Avatar de Invité
wh0cd3092675 [url=http://buylisinopril.us.org/]buy lisinopril[/url]