Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga

Guitar Wolf


Article Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie

Article rédigé par chtite_asu le 20 Août 2011 (dernière modification le 21 Août 2011)

Guitar WolfLe début du mois a été riche en concerts de musique japonaise avec la Japan Expo, X JAPAN, Tokyo Ska Paradise Orchestra, l'Asian Night et Tsubasa, mais la liste ne s'arrête pas encore. Guitar Wolf, groupe de punk-rock fêtant ses vingt-cinq ans de carrière l'année prochaine, a donné rendez-vous au public français ce jeudi 7 juillet. Pour ce retour dans nos contrées, le trio a choisi la petite scène de La Maroquinerie, qui accueillait dernièrement grand nombre de concerts japonais. 


Une première partie dispensable


L'ouverture des portes a lieu sans déboire vers 19h30 tandis que le public, majoritairement masculin et globalement âgé de 25 à 35 ans, se place tranquillement dans la fosse ou les balcons. La salle peine à se remplir et la fosse est presque vide après 20h. Le planning de la soirée étant affiché à l'entrée, il est néanmoins possible que certains décident de ne venir que pour la tête d'affiche. Les membres de Cool Kleps, un groupe français, font leur entrée en scène vers 20h30 sous les encouragements de la cinquantaine de personnes dans le public. Le chanteur présente brièvement le groupe avant de donner le coup d'envoi de leur set.

Dès lors, la raison d'absence de public devient une évidence : les membres âgés nous servent un rock'n'roll somnolent alors que la soirée ne vient que de commencer. La formation aurait pu être intéressante avec un membre au synthétiseur au lieu d'un bassiste, mais l'intérêt s'arrête rapidement puisque aucune technicité, ni sentiments, ne sont transmis à travers le chant et les instruments. Le chanteur fait néanmoins quelques efforts pour communiquer avec le public. Il le remercie notamment d'être présent ce soir et annonce les morceaux suivants. À la fin de son set, il essaie également de se donner une allure plus provocatrice en descendant de la scène avec son micro pour chanter la fin d'une chanson avec le public, mais il est trop tard pour sauver les meubles. Le groupe quitte tout de même la scène sous les applaudissement d'un public respectueux vers 21h10.


Guitar Wolf, sauveurs de la soirée


ToruLes personnes présentes dans la salle profitent alors du changement de matériel et des derniers réglages, pour essayer d'oublier ces instants en se noyant dans l'alcool. Le ressenti du début de soirée se réaffirme : le public se fait de plus en plus nombreux et, rapidement, la salle se fait comble. Les membres font peu après leur entrée en scène, sous les acclamations du public, vers 21h30. Les trois musiciens ne perdent pas de temps, préparent leurs bières et s'arment de leurs instruments. Après avoir vidé une bouteille cul sec, le chanteur pousse quelques hurlements et donne le coup d'envoi du concert.

SeijiDès lors, l'ambiance change du tout au tout : le groupe semble déchaîné ce soir et n'hésite pas à en faire des caisses. Alors que le batteur, Toru, joue sans temps mort, lunettes de soleil au nez dans la salle peu éclairée, le bassiste, U.G., s'approche à multiples reprises du bord de la scène et donne des coups brusques avec son instrument. Seiji, quant à lui, se démène sur son micro tout en n'oubliant pas sa guitare : il n'hésite pas à faire dans le spectaculaire en provoquant un public fou de joie et en jouant de son instrument derrière son dos. L'expérience des membres se fait clairement ressentir : bien que le public semble être venu par curiosité, il devient rapidement accro à ces titres à l'inspiration punk-rock.

U.G.Des pogos se forment de toute part de la fosse dès les premiers titres, mais l'alcool et la folie engendrée par le trio a raison de grand nombre de personnes. Les plus atteints par l'euphorie générale profitent du fait que la scène soit très basse afin d'y monter et de plonger au milieu du public. Heureusement, personne ne tente de s'approcher trop près des membres et tous se contentent d'y monter pour slammer. Très vite, toute la fosse en est envahie. Le chanteur prononce quelques phrases incompréhensibles en questionnant le public, qui répond en hurlant de manière spontanée. La langue employée reste un mystère, mais la réplique est quand même donnée au-delà des cris. Pour le plus grand malheur de la sécurité, ce dernier fini par céder à la tentation du slam… et saute à plusieurs reprises avec sa guitare dans la foule !


Des rappels à couper le souffle


Guitar WolfAprès une courte pause — toujours sous les hurlements du public — le groupe refait son entrée en scène. Personne n'aurait crû que la chaleur pouvait augmenter davantage et que l'ambiance pouvait devenir d'autant plus dantesque. Et pourtant, Guitar Wolf a décidé de nous montrer que l'impossible n'existe pas ce soir. Seiji invite une personne du public à rejoindre la formation sur scène. Ce dernier ne semble pas vouloir y monter et tente de redescendre avec ses camarades… en vain, puisque le chanteur ne laisse pas tomber son idée. Finalement, il se retrouve guitare au cou tandis que Seiji chante et les autres jouent. Personne ne comprend d'ailleurs ce que le Japonais souhaite faire : il tente plusieurs fois de reprendre sa guitare, l'invité tente de la rendre, il ne la reprend pas… Au final, la liesse aura raison du jeune homme : il décide de plonger avec l'instrument dans le public — sous l'air heureux du chanteur — avant qu'il ne soit repêché. Sa courte prestation terminée, il retourne dans la fosse.

Guitar WolfLe show continue : cette fois, le chanteur n'invite pas une seule personne, mais plus d'une dizaine ! Son intention devient alors rapidement claire : il souhaite monter une pyramide humaine à trois niveaux (sous l'étonnante acceptation de la sécurité). Peu importe, chacun en a pour son argent tandis que la pyramide s'écroule à plusieurs reprises. Le chanteur, décidément borné, n'abandonne pas et change de configuration jusqu'à ce que ses souhaits soient réalisés. Il monte alors tout en haut de la pyramide et pousse un hurlement provocateur avant qu'elle ne s'écroule enfin. Le groupe quitte alors la scène pour de bon, sous les appels incessants d'un public comblé. Alors que les lumières se rallument et que l'équipe débranche le matériel, le chanteur — complètement ivre — fait son retour sur scène en solo, et se met à chanter une dernière chanson sous le regard agacé de l'équipe de la salle. Une fois satisfait, il rejoint enfin ses deux partenaires tandis que le public ne peut rester que bouche-bée.


SeijiMalgré le peu de moyens, Guitar Wolf a donc livré un spectacle sans précédent ce 7 juillet. Le groupe, visiblement heureux d'être présent, n'a cessé de provoquer un public qui lui a constamment rendu la pareille. Il est rare qu'une formation soit aussi proche de ses fans, mais également que les néophytes puissent autant perdre la raison et se déchaîner comme s'il n'y avait pas de lendemain. Le trio a parié sur les gestes, plutôt que la parole et il est certain que le public se souviendra pendant longtemps de cette soirée… improbable ! Il ne reste plus qu'à espérer que Guitar Wolf refasse rapidement un passage dans nos contrées !

Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com -  Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie sur Wikio Partager : Total-Manga.com  Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com  Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com  Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie à GooglePartager : Total-Manga.com  Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie sur DiggPartager : Total-Manga.com  Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com  Guitar Wolf - Compte-rendu du concert de Guitar Wolf le 7 juillet 2011 à La Maroquinerie sur Live-MSN
DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire(s) | Ajouter un commentaire
Pseudo :
Commentaire :