Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga

Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe)


Article Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview

Article rédigé par Gorkab Nitrix le 19 Mai 2010 (dernière modification le 19 Mai 2010)
Yasuyuki Ueda & Yoshitoshi Abe sur la scène de Lovin' Japan
Invités à la première édition de la Lovin'Japan à la Grande Halle de la Villette de Paris, le producteur Yasuyuki Ueda ainsi que le character designer Yoshitoshi ABe nous ont accordé une interview sur leurs projets passés (Lain), présents (Ryushika Ryushika) et futurs (Despera).


  • Bonjour, est-ce que vous pourriez vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas, s’il vous plaît ?
Yasuyuki Ueda : Bonjour, je suis Monsieur Yasuyuki Ueda, producteur à Geneon Universal. Nous avons réalisé Serial Experiments Lain avec Monsieur ABe, et pour le moment je travaille sur la série Hellsing Ultimate.

Yoshitoshi ABe : Bonjour, je suis Monsieur Yoshitoshi ABe, character designer, artiste, mangaka, illustrateur et en ce moment je travaille sur les séries Despera et Ryushika Ryushika.

  • Vous voici réunis pour une interview en duo, mais pouvez-vous nous dire comment s’est passée votre rencontre ?
Yasuyuki Ueda & Yoshitoshi ABeY. Ueda : Ça s’est passé en 1996, à l’époque je travaillais sur un projet et je cherchais un bon character designer, mais ma recherche parmi tous les professionnels de l’époque ne donnait rien. En surfant sur le web, je suis alors tombé sur le site de Monsieur ABe, j’ai beaucoup aimé et je l’ai contacté.

Y. ABe : À l’époque, j’étais étudiant en art. J’avais acheté un ordinateur pour commencer à travailler dessus avant de mettre mes œuvres sur l’Internet. C’est là que j’ai reçu un mail de Monsieur Ueda.

  • Pouvez-nous dire quel est le type d’échange qu’il peut y avoir entre un producteur et un character designer ?
Y. Ueda : Cela dépend des studios ainsi que des producteurs, mais pour ma part et celle de Monsieur ABe, j’avais fait le premier pas. Cette démarche peut varier selon les projets.

Y. ABe : De mon côté c’est très simple, je dessine sur un petit carnet et Monsieur Ueda vient par-dessus mon épaule regarder avant de déclarer que l’on va faire un animé à partir de mes ébauches. (Rires)

  • L’univers avant-gardiste que vous aviez imaginé à la fin du vingtième siècle pour Lain prend aujourd’hui une part importante de notre société d’information. Pourriez-vous nous décrire votre conception du mouvement cyberpunk ?
Y. Ueda : Je ne suis pas vraiment le mouvement mais lorsque nous avons travaillé sur Serial Experiments Lain, Lain sur son ordinateur Tachibana modifiéc’était le début de l’ère informatique avec Apple et NeXT et la mouvance Internet. Nous avons simplement extrapolé sur ce qui pourrait se passer avec une utilisation plus poussée de ce genre d’univers, du virtuel, chez les personnes passant leur vie connectés

Y. ABe : Lorsque j’ai travaillé sur Lain, quelqu’un du staff – je ne me rappelle plus de son nom – m’avait dit qu’il fallait voir trois ans en avant par rapport à la technologie actuelle, de façon à toujours avoir une longueur d’avance. Il a été une très grande source d’inspiration pour moi.

  • Vous avez collaboré à la réalisation d’un jeu vidéo décliné de Lain, comment avez-vous abordé sa conception par rapport aux thèmes évoqués dans la série ?
La jaquette japonaise du jeu Lain sur PlayStationY. Ueda : Je sais qu’il n’a pas été très réussi. Je me demandais même l’utilité de la création d’un jeu vidéo adapté de Lain !

Y. ABe : C’était une sorte de prototype, dont une autre équipe se chargeait, mais qui était beaucoup trop simple dans son élaboration. La bonne chose, c’est que cela nous a donné envie de rendre l’animé bien plus complexe. C’était un bien pour un mal.

  • Monsieur ABe, Lain est la série qui vous a lancé dans le métier de character designer. Quelle différence voyez-vous entre l’univers amateur des dôjins et celui de vos séries animées ?
Y. ABe : Dans l’univers professionnel, il ne faut pas se planter, rendre les travaux dans les temps, donner une fin à la série… Les dôjins, c’est un véritable hobby que j’aime faire avec mes propres ressources, mais c’est plus du domaine expérimental, sans aucune contrainte. Je peux ne pas donner de fin par exemple.

  • Votre nouveau projet, Despera, semble nager dans un univers très cyber, Une page de Desperanotamment avec le personnage d’Ain, qui créée des objets futuristes. Qu’avez-vous souhaité montrer à travers cette vision d’un univers parallèle ?
Y. ABe : Je travaille en effet dessus avec la même équipe, Monsieur Ueda pour la production et Monsieur Konaka pour l’histoire. En partant d’une base similaire, nous avons cependant décidé que l’histoire serait plus directe, afin de s’éloigner de Lain, qui a maintenant plus de dix ans.

  • Vos personnages principaux sont très souvent des jeunes filles se remettant en question sur leur avenir, leurs attentes. Cherchez-vous à refléter un mal-être lié à l’adolescence dans vos œuvres ?
Un artwork de LainY. ABe : Lorsqu’on me demande de dessiner quelque chose pour un magazine, c’est souvent une jeune fille qui sourit. Je trouve que c’est fabriqué, qu’il n’y a pas d’émotion et c’est pour cela que j’essaye de chercher et de trouver un sentiment plus enfoui. La pose finale est ainsi plus dramatique

Y. Ueda : Monsieur ABe est assez sombre comme personnage. (Rires)

  • Avec le recul, quel regard portez-vous sur le monde de l’animation d’aujourd’hui ?
Y. Ueda : Depuis quelques temps, le monde de l’animé a beaucoup évolué et est aujourd’hui de plus en plus varié. Avant, c’était surtout très orienté garçon adolescent, alors que maintenant on touche bien plus aux aspects narratifs et cela me donne envie de faire toujours plus d’efforts pour faire évoluer le milieu. Le niveau est à la hausse et la qualité elle aussi.

Y. ABe : De manière générale, je ne regarde pas beaucoup d’animés et je n’ai jamais bien compris pourquoi les gens pouvaient en apprécier certains à ce point. Les quatre jeunes filles de K-ON!J’ai récemment vu K-ON!, j’ai trouvé cela superbe, mais son histoire était vraiment creuse…

Y. Ueda : Ce genre d’histoire est souvent vide. (Rires)

Y. ABe : Avant, j’avais le temps d’en regarder mais à présent, il y en a beaucoup trop, c’est saturé. K-ON! reste superbe à regarder, je ne veux pas trop critiquer ! (Rires)

  • Quels sont vos futurs projets et envisagerez-vous une nouvelle collaboration après Despera ?
Y. Ueda : Pour le moment, je travaille sur la version Blu-ray de Lain et également sur Hellsing Ultimate. J’essaye également de travailler avec Monsieur Abe sur quelques projets mais pour le moment il n’y a rien de concret.

Une page de Ryushika RyushikaY. ABe : Pour le moment, je dessine le manga Ryushika Ryushika et je le publie sur Internet, mais également en version papier ainsi qu’iPhone, ce qui devrait le rendre accessible à travers le monde. Je fais aussi Despera dans le magazine Animage, en plus d’un manuscrit que j’espère voir adapter à l’écran, même si je ne sais pas quand je l’aurais terminé. Je compte sur Monsieur Ueda pour la suite.

Y. Ueda : J’ai déjà entendu parler de ce projet à plusieurs reprises et à chaque fois que Monsieur ABe m’en parle, mon cerveau ne peut vraiment pas emmagasiner autant d’informations. C’est pour cela que je lui demande de bien prendre son temps et qu’on verra cela une fois terminé, même si cela fait déjà deux ans. (Rires)

Y. ABe : Avec Ryushika Ryushika et Despera, je n’ai pas encore eu le temps de me remettre à l’écriture. (Rires)

  • Dernière question, pour Monsieur ABe, vous qui avez pu dessiner sur l’iPad, la dernière nouveauté d’Apple, comment trouvez-vous son utilisation ?
Yoshitoshi ABe en train de dessiner sur iPadY. ABe : J’ai dessiné en direct sur YouTube et beaucoup de gens sont venus commenter que ce que je faisais était faux, que j’étais un menteur. Pourtant, c’est la vérité, je l’ai fait, j’ai dessiné sur l’iPad et c’est vraiment très simple d’utilisation. Je profite d’ailleurs de cette interview pour vous le prouver à vous et surtout à tous ceux qui ne me croyaient pas sur Internet.

  • Merci beaucoup pour cette interview !
Yasuyuki Ueda Yoshitoshi ABe : Merci beaucoup !

Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview sur Wikio Partager : Total-Manga.com Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview à GooglePartager : Total-Manga.com Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview sur DiggPartager : Total-Manga.com Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Yoshitoshi Abe (Yoshitoshi ABe) - Interview sur Live-MSN
DERNIERS COMMENTAIRES
1 commentaire(s) | Ajouter un commentaire
Posté le 30 Mai 2017 à 09h44Par ErickLaunc (invité)
Avatar de Invité
wh0cd2809262 [url=http://noroxin.us.com/]buy noroxin[/url] [url=http://allegra247.us.com/]buy allegra[/url] [url=http://albendazole.us.org/]albendazole[/url]