Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga

Yuji Shiozaki


Article Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga

Article rédigé par YllwNgg le 21 Octobre 2011 (dernière modification le 28 Février 2012)
Yuji Shiozaki était à nouveau en France, cette fois pendant la convention Paris Manga qui s'est tenue les 1er et 2 octobre 2011.

Yuji Shiozaki
Pouvez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Yuji Shiozaki, je dessine Ikki Tôsen, et je suis très content d'être ici !

Vous parlez de votre série phare, Ikki Tôsen, justement. Pourquoi avoir voulu transposer en manga la Romance des Trois Royaumes ?

J'aurais pu faire une simple série avec des filles - Ikki Tôsen est surtout connu pour ses personnages féminins, NDLR - mais j'avais le sentiment qu'il manquait quelque chose. Au moment de la création, j'ai eu l'idée d'utiliser une œuvre qui me tient à cœur depuis que je suis petit : La Romance des Trois Royaumes. C'est de là que vient cette idée.

Les Trois Royaumes ont été adaptés une multitude de fois, sur plein de supports (Dynasty Warriors, Koihime Musô, Red Cliff...). Pourquoi, d'après vous, il y a cet engouement pour ce récit ?

Je me permets de retourner la question à l'envers : est-ce que les Trois Royaumes sont connus en France ?

Non, pas vraiment. Mais on les compare souvent à des choses comme Les Trois Mousquetaires.

Si vous comparez les deux œuvres, on peut dire que les Trois Royaumes, c'est quelque chose où, dès le départ, les personnages principaux sont connus, bien placés. Les Japonais savent qui ils sont, et ce qu'ils font. Ils ont grandi avec cette histoire ! Par ailleurs, les Japonais sont très sensibles à l'évolution de ces protagonistes dans l'histoire, de leur accession au pouvoir, leur statut héroïque, jusque dans leur déchéance.

Comment, dans ce principe, vous vous êtes réapproprié l'œuvre sans
Yuji Shiozaki
tomber dans la redite, en y intégrant votre patte ?

On va dire qu'entre 60 et 70% d'Ikki Tôsen, c'est la Romance des Trois Royaumes. Le pourcentage restant, ce sont des mensonges ! C'est ma touche personnelle pour créer l'histoire. J'ai vraiment beaucoup réfléchi à la question de cet équilibre : si je mets trop ma touche, disons à 50%, on perdrait de la valeur et l'essence même des Trois Royaumes, ce qui serait vraiment dommage.

Quel est votre personnage préféré dans les Trois Royaumes ?

C'est une question assez pénible pour moi, parce que souvent, les gens ont du mal à dissocier Ikki Tôsen des Trois Royaumes. Si on parle des personnages des Trois Royaumes uniquement, mon personnage préféré, c'est Hôsen (Lü Bu dans le roman). Dans Ikki Tôsen, mes personnages sont tous au même niveau.

Outre les Trois Royaumes, quelles sont vos sources d'inspiration en général ?

Une de mes sources d'inspiration profonde, c'est un grand monsieur qui est mort il y a peu de temps, qui est Osamu Dezaki - décédé en avril 2011, NDLR. Il a réalisé des choses comme Jeu, Set et Match, La Rose de Versailles, que je regardais quand j'étais petit. Je m'inspire beaucoup de sa réalisation, où il va être capable de diviser l'écran en quatre parties, par exemple. Toute sa technique de réalisation et de mise en page m'inspire vraiment pour mes œuvres. Au lieu d'un découpage en cases "classique", je vais les éparpiller un peu partout, pour rendre le tout plus dynamique.

Ikki Tôsen va être adapté pour la 5e fois en anime. Qu'est-ce que ça fait d'être autant plébiscité ?

Bien sûr, je n'en reviens pas. Ça me rend bien évidemment très heureux. Même mes proches se demandent comment ça se fait que la série continue. Par ailleurs, comme il va s'agir d'une OVA qui sera d'abord projetée en salles, la qualité graphique sera supérieure à ce qu'on a pu voir jusqu'ici. J'en retire une grande fierté. Je suis aussi heureux qu'à mes débuts ! Ce qui est fou, c'est que les fans de la première heure continuent de suivre les différentes saisons.

Yuji Shiozaki
Outre Ikki Tôsen, vous avez d'autres projets. Pouvez-vous en parler un peu ?

J'ai une série qui s'appelle Godeath, qui se déroule en Italie, avec une héroïne principale, un peu étrange. Malheureusement, je ne peux pas trop vous en parler, parce que l'histoire n'a encore pas beaucoup avancé. Tout comme Ikki Tôsen, je pense que cette série va avoir de l'impact.

Comment faites-vous pour jongler entre les deux séries ?

Il m'arrive parfois de me demander "mais je dessine quelle série, déjà !?" Des fois, quand je finis un personnage et que je passe le dessin à l'assistant, il me dit "Mais on a fini ce projet !" Donc il est possible qu'on voie des personnages de Godeath dans Ikki Tôsen, et des personnages de Ikki Tôsen dans Godeath ! C'était déjà le cas avec Battle Club (une autre série).

Pour finir, avez-vous un mot pour votre public français ?

C'est la deuxième fois que je suis invité en France. À chaque fois, j'en retire un plaisir immense, parce que je ressens tout l'amour qu'il y a pour les mangaka dans ce pays ! C'est une force vraiment très importante. Merci beaucoup !
Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga sur Wikio Partager : Total-Manga.com Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga à GooglePartager : Total-Manga.com Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga sur DiggPartager : Total-Manga.com Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Yuji Shiozaki - Interview de Yuji Shiozaki à Paris Manga sur Live-MSN
DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire(s) | Ajouter un commentaire
Pseudo :
Commentaire :