Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
DOSSIER MANGA

Introduction


Scan, scanlation, scantrad, team… Des termes que vous connaissez tous, qui font parler le web depuis plusieurs années. Mais est-ce que les choses changent ? Est-ce que les mentalités évoluent ? Quels sont les motivations et les objectifs des scantradeurs ? Est-ce que la tolérance des uns a entrainé un sentiment d’impunité chez les autres ?

L’an dernier nous avons abordé cette question au travers d'un dossier et d'une enquête à caractère informatif. Nous ne sommes pas les seuls, plusieurs journaux ou sites traitant du manga ont, eux aussi, voulu éclairer le lectorat. Mais les points de départ sont restés les mêmes : le marché du manga ou les éditeurs, entrainant souvent un rejet catégorique des pros-scantrad.

Or pour faire avancer un débat et comprendre une problématique dans sa globalité, il faut faire parler les deux bords, écouter les arguments ET les contre-arguments…

C’est ce que nous avons voulu vous proposer, en allant à la rencontre de quatre teams et sites de scantrad. Ils ont été le point de départ de notre enquête et c’est à partir de leurs réponses que nous nous sommes tournés vers quatre éditeurs : Glénat, Tonkam, Kazé Manga et Pika.

Chacun apporte sa vision et dans ce dossier vous lirez des propositions candides ou aberrantes, du bon sens et de la mauvaise foi, du pragmatisme et de la fougue, des espoirs et des illusions. Les générations de fans et de lecteurs de mangas se suivent et ne se ressemblent pas, mais ça n’empêche pas qu’elles aient des choses à se dire.

Pour aller plus loin que les clichés - souvent intergénérationnels - du jeune imbécile de scantradeur ou du Père Fouettard et vil éditeur de mangas, lisez ce qui suit, faites-vous votre avis, et n’hésitez pas à réagir !


Merci aux scantradeurs et aux éditeurs d'avoir pris le temps de répondre à nos questions sur ce sujet… Un exercice délicat !
Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Scantrad : arguments et contre-arguments sur Wikio Partager : Total-Manga.com Scantrad : arguments et contre-arguments sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Scantrad : arguments et contre-arguments à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Scantrad : arguments et contre-arguments à GooglePartager : Total-Manga.com Scantrad : arguments et contre-arguments sur DiggPartager : Total-Manga.com Scantrad : arguments et contre-arguments sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Scantrad : arguments et contre-arguments sur Live-MSN
Rédigé par Ramza le 14 Janvier 2012
> Aller au sommaire
COMMENTAIRES
50 commentaire(s) | Ajouter un commentaire
Posté le 17 Novembre 2012 à 22h41Par narudemon
Avatar de narudemon
...
Posté le 11 Février 2012 à 08h43Par Hum... (invité)
Avatar de Invité
Oui, et sinon ? Y aurait autre chose qu'une traduction faite il y a 15 ans pour justifier la lecture de scans en 2012 ? Un titre traduit en 2011, par exemple ? Si les mauvaises traductions de manga sont monnaie courante, ça ne devrait quand même pas être si dur que ça à citer dans une discussion... Il sort 130 manga par mois...

De deux choses l'une : soit ces "traductions merdiques" ne sont que de l'ordre de la rumeur et de la légende urbaine, soit les gens qui s'en plaignent ne lisent pas de versions françaises officielles.
Posté le 10 Février 2012 à 02h38Par Monkey (invité)
Avatar de Invité
@Bouba
Un exemple approprié de mémoire serait ranma 1/2 aussi bien l'anime que le manga.
Posté le 28 Janvier 2012 à 13h00Par Bouba (invité)
Avatar de Invité
Tu as des exemples de mauvaises traductions ? Titres ? Extraits ?
Posté le 25 Janvier 2012 à 13h47Par Nikita (invité)
Avatar de Invité
En ce qui me concerne, la priorité c'est la qualité, et quand on voit la gueule des traductions des éditeurs il y a de quoi s'arracher les cheveux. Je trouve quand-même ça honteux que des gens qui sont payés fassent un si mauvais boulot alors que bien souvent la scantrad en fait un meilleur, et sans salaire.
Posté le 22 Janvier 2012 à 20h51Par Hum... (invité)
Avatar de Invité
Y a plus beaucoup de séries publiées en France qui ont du retard par rapport à la publication japonaise...
Posté le 21 Janvier 2012 à 15h58Par une inconnue ^^ (invité)
Avatar de Invité
Je suis moi aussi une grande fan de scans

Je suis d’accord avec les éditeurs, il est vrai que les scans peuvent poser un problème au niveau du marcher du manga. Mais il y a certain problèmes, étant donne l'avance qu'on les japonais sur nous il faut faire preuve d'une grande patience pour attendre chaque tome, et tout le monde ne l'a pas...De plus une bonne partit des scans trouvé sur internet ne sont pas licencié, ce qui nous fait découvrir des mangas plus facilement. Beaucoup des mangas que j’achète, je les découvres grâce au scans, et je sais que je ne les aurais pas achètes si je les avaient découvert au hasard dans une librairie !

Et j'aimerais vraiment que les éditeurs publient les mangas sur e-book, je pense que se serait vraiment mieux et le scantrad se calmerais peu être un peu ^^ Bien sur apres il faut que le commerce du e-book marche un peu mieux =/ xD
Posté le 17 Janvier 2012 à 22h06Par merlin (invité)
Avatar de Invité
C'est un fan de scantrad qui parle.

Je comprend le point de vues des éditeurs et j'ai appris énormément de choses, seulement il reste un problème. Celui-ci n'est pas propre au manga, il se retrouve sur toutes les oeuvre qui proviennent d'un pays étranger : Je parle de l’absence de traduction dans la langue du pays. Ils existent des manga (puisque c'est ce dont on parle) qui ne seront jamais publié en France de par leur contenus. Un bon nombre de Seinen sont dans ce cas, serait-il possible de maintenir la trêve ?

Autre chose, en se qui concerne les e-books. J'ai moi même chercher à en acheter car je pensait pouvoir me procurer des scans de manière légal et assez peu chère. Seulement le prix des scans est à peu près équivalent à celui des volumes relié, et le peu qui est disponible est franchement....ridicule. Si on parle de scan, le prix du papier au moins devrait sauter. De même pour le diffuseur, ce qui fait près de 15% de baisse celons les chiffres de l'article.

En résumé, je ne dit pas que les éditeurs sont les "grands méchants", mais quelques problèmes n'ont pas été résolus dans se dialogue. De plus, un article par personne interposé est une bonne chose mais il n'as d’incidence que sur ceux qui le lisent. Un dialogue plus direct serait intéressant, du moins entre les éditeurs et les masters des sites les plus importants.
Posté le 16 Janvier 2012 à 21h20Par Hum... (invité)
Avatar de Invité
Comme Ferrand (et il me semble une autre personne dans les commentaires), je crois surtout que c'est aux parents d'éduquer leurs enfants face à Internet, ni aux éditeurs ni à qui que ce soit d'autres.

Et les parents valent pas mieux que les jeunes : j'ai vu des préados demander un jeu vidéo à leur père qui n'a rien trouvé de mieux à faire que de dire : "bougez pas, je vous le télécharge".... A partir de là...
Posté le 16 Janvier 2012 à 20h00Par manga-addict (invité)
Avatar de Invité
@Hum...: je vois ce que tu veux dire mais pour avoir travaillé auprès de japonais (et en avoir appris la langue) je peux te dire qu'il n'est pas aisé de discuté avec des gens qui n'ont pas les même valeurs. (je parle ici des japonais, mais il en va de même pour d'autres cultures).
Mais je crois que vous oublier quelque chose de fondamentale. le fond du problème c'est qu'ici nous opposons de jeunes gens (souvent encore en train de faire des études) qui voient le scantrad comme un passe-temps et ne font pas cela dans un but lucratif, face à des entreprises, qui eux, ont construit leur business là-dessus.
Alors bien sûr, cela peut porter atteinte aux éditeurs (japonais comme français) que des scans de manga circulent sur le internet.
Mais allez dire à une gamine de 15 ans que si elle prend ses copines en photo et qu'elle les poste sur son blog, elle pourrait se retrouver avec un procès au c*l parce qu'une de ses amies aura porté plainte pour droit à l'image!
C'est exactement la même chose pour tous ces gamins qui font du scantrad. Ils n'ont aucune idée de s'ils nuisent ou non à autrui. Pour eux cela revient au même que d'ouvrir un blog pour partager des photos de ses amis ou des choses qu'ils aiment.

Comme tu disais, hum..., le vrai problème c'est peut-être le fait qu'internet est devenu un "lieu" sur lequel on peut accéder à beaucoup de choses (normalement payante) gratuitement.

Cependant, jeter la pierre à des gamins qui ne font rien de plus que faire vivre leur passion, c'est aller trop loin.
C'est aux adultes, et donc aux éditeurs, de faire des démarches pour leur faire comprendre l'impact que peut avoir le scantrad sur leurs maisons d'édition.
Je sais que nous vivons dans une société de requins et que peu de gens auront des scrupules à attenter des procès contre des jeunes et à bousiller leur vie alors qu'un simple dialogue aurait pu tout régler.