Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
J-Music

Aozora / Magic

Single

Aozora / Magic, Critique de la rédaction

Critique rédigée par chtite_asu le 03 Septembre 2011 (dernière modification le 03 Septembre 2011)
Bien que Salyu ne soit pas reconnue dans nos contrées, l'artiste se défend plutôt bien au Pays du Soleil Levant. Sa notoriété lui a valu de travailler aux côtés de grands noms de l'industrie musicale japonaise tels que ILMARI de RIP SLYME, ou encore Bank Band, le projet du chanteur de Mr.Children et de Takeshi Kobayashi. Quelques mois après la parution de l'album s(o)un(d)beams, Salyu surprend ses fans en annonçant une autre collaboration.

SalyuComposé par Kazutoshi Sakurai et Takeshi Kobayashi, le single Aozora / magic est sorti le 13 juillet en une édition unique. Si les artistes avaient déjà partagé la scène et produit un single ensemble, la composition d'une chanson au profit d'une tierce personne est une première pour le chanteur de Mr.Children. Il va sans dire que les fans en ont eu l'eau à la bouche et que le mot est vite passé. L'Oricon n'ayant malheureusement pas communiqué de chiffres du 3 au 25 juillet, nous sommes dans l'impossibilité de vous donner plus de précisions en terme de ventes.

SalyuLes acteurs principaux annonçaient un single alléchant, mais le retour à la réalité est brutal. On ne sait pas vraiment ce que Kazutoshi Sakurai et Takeshi Kobayashi -arrangeur officiel et musicien de session de Mr.Children- avaient en tête à ce moment, mais Salyu est loin d'avoir été gâtée, bien au contraire. Alors que s(o)un(d)beams se montrait rafraîchissant et expérimental, la chanteuse tombe au fond du gouffre avec Aozora / magic. On a l'impression d'être témoins d'un complot où deux grandes figures emblématiques se seraient acharnées à détruire des années de carrière plus ou moins consciemment.

SalyuCela commence avec Aozora, composée par Kazutoshi Sakurai. L'instrumentation est surchargée, on retrouve des effets de synthétiseur à tout va. La basse et la guitare simplistes à souhait servant de fond sonore n'arrangent rien et l'on ne peut s'empêcher de vouloir appuyer sur le bouton pause pour souffler un bon coup toutes les... dix secondes. Si Salyu n'a pas eu de chance avec cette composition, elle ne met pas du sien pour la rendre plus supportable. Elle nous gratifie d'un chant gentillet à l'image de l'instrumentation. Il faut en plus subir des tenues de notes, devenant presque stressantes, qui accentuent les « moments-clés » de la chanson. Puisque tous s'y lâchent un peu, le refrain sonne comme un coup de grâce et des visions d'horreur nous amènent six pieds sous terre en imaginant le rendu live de cette piste.


SalyuPouvoir tomber plus bas paraissait improbable, mais le grand Takeshi Kobayashi nous montre notre tort à nous trouver optimiste à l'aide de magic. En commençant par Mr.Children, le musicien a collaboré avec les plus grandes pointures du Japon. Il a même produit certaines des plus belles compositions de Salyu, notamment pour le film All about Lily Chou Chou en 2001... Plus récemment, il était parvenu à donner un tant soit peu d'intérêt à Jin Akanishi grâce à LANDS. Mais cette fois, le massacre est tel qu'il est difficile de s'exprimer. Le morceau suit le schéma d'Aozora sur le plan de l'instrumentation : une cacophonie avec des sons de cloches par-ci par-là, de l'orgue pour essayer de combler quelques trous et d'autres arrangements plus farfelus et inutiles les uns que les autres. Salyu ne sauve pas les meubles non plus avec un chant sans queue ni tête, assez vieillot, semblant avoir du mal à entrer dans son époque.


SalyuAozora / magic prouve qu'il ne faut pas se fier aux disques par rapport aux noms des artistes l'ayant produit. Les attentes étaient tellement hautes qu'on ne peut que rester paralysé d'un tel choc. Kazutoshi Sakurai a produit de vraies perles pour son groupe, mais devrait s'abstenir de composer pour d'autres. Il faut espérer que Takeshi Kobayashi n'ait qu'un manque d'inspiration provisoire et ne détruise pas les morceaux de Mr.Children à l'avenir. Ce single a l'étrange allure d'un mélange de Salyu et d'un des plus mauvais titre du célèbre quatuor. Si vous ne connaissez pas Salyu, nous vous conseillons de tendre l'oreille à l'album ETHER de Lady Chou Chou ou à ses premiers albums solo.

Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique Aozora / Magic sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique Aozora / Magic sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique Aozora / Magic à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique Aozora / Magic à GooglePartager : Total-Manga.com Critique Aozora / Magic sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique Aozora / Magic sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique Aozora / Magic sur Live-MSN
Critique rédigée par chtite_asu le 03 Septembre 2011 (dernière modification le 03 Septembre 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Global
Aozora / Magic est l'une des plus grosses déceptions de l'année. L'annonce avait fait languir grand nombre de personnes, mais le travail a été bâclé.
Moyennes :

Note moyenne de la rédaction (1 votes) :

Note moyenne des internautes (2 votes) :

DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre