Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
J-Music

C'mon

Album

C'mon, Critique de la rédaction

Critique rédigée par chtite_asu le 31 Août 2011 (dernière modification le 31 Août 2011)
Si B'z est très productif cette année, le plus étonnant vient de son envie de se remettre au goût du jour. En plus d'avoir sorti deux singles bien accueillis du public, le duo a effectivement recommencé à se servir des médias afin de faire la promotion de ses disques. Alors qu'il est généralement assez discret, de nombreuses actions ont également été organisées et sont prévues afin d'aider les sinistrés du séisme du 11 mars, au grand étonnement des fans. La plus marquante reste certainement le concert mystérieux du 31 août en collaboration avec Linkin Park. La formation a également profité de l'annonce d'un nouvel album afin de cibler les jeunes en créant des comptes twitter et youtube, une page facebook, ainsi qu'en diffusant le concert du 24 juillet à Los Angeles en direct sur ustream.

B'zC'mon, dix-huitième album original de B'z, a finalement été mis en vente le 27 juillet en deux éditions. La version limitée ne présente néanmoins pas de contenu remarquable puisque le DVD bonus ne comporte que les clips de C'mon, Sayonara kizudarake no hibi yo et Don't Wanna Lie. Sans surprise, le duo mythique a marqué de nouveaux records grâce à la sortie de ce disque. En effet, alors qu'il était au coude à coude avec Misora Hibari (chanteuse d'enka décédée), il est désormais le groupe le plus vendeur de l'histoire du Japon avec plus de 80 millions de disques vendus. Il est également le seul a avoir placé 70 disques en première position du classement de l'Oricon (la seconde étant Ayumi Hamasaki avec 54 disques) pour un total de 35 255 000 singles et de 44 791 000 albums écoulés. C'mon s'est également placé en haut du podium et figure toujours dans le top 10 du classement avec plus de 340 000 exemplaires vendus. B'z continue donc de garder des longueurs d'avance sur Yumi Matsutoya avec ce 25ème album numéro un.


C'mon : retour vers le passé ou nouveau départ ?


B'zC'mon a pourtant crée bon nombre de débats lors de son annonce, notamment à cause de sa pochette. La chanson-titre étant utilisée comme générique d'une publicité de Pepsi - tout comme Sayonara kizudarake no hibiyo -, les fans ont reproché à B'z de trop utiliser l'image de la marque avec les couleurs bleu, rouge et blanc. Cependant, bien que la pochette semble avoir été créée en quelques minutes en superposant une calligraphie sur-dimensionnée sur le drapeau du Japon, on peut y voir un retour en arrière : elle se rapproche étrangement de celle de l'album GREEN sorti en 2002. Cela se confirme d'autant plus grâce à la tracklist, mais plus particulièrement à un remix d'ultra soul, chanson phare du groupe originalement incluse dans cet album considéré pour beaucoup comme le plus abouti de B'z.

B'zCette volonté de mélanger passé et présent a donc éveillé la curiosité des fans, mais C'mon s'est heureusement montré à la hauteur de ses attentes. Si MAGIC était diversifié et intéressant, C'mon est d'un tout autre niveau. Non pas que le précédent album perde subitement tout intérêt, mais ce nouveau disque montre une alchimie beaucoup plus forte entre les deux membres et un sentiment d'avoir subitement eu envie de donner un bon coup de fouet afin de redémarrer leur carrière en trombe. Cela vient certainement de l'expérience récemment acquise en solo grâce à leurs duo avec SLASH et Larry Carlton. Quoi qu'il en soit, C'mon est bien plus agressif que son prédécesseur et la tracklist a subtilement été travaillée afin d'éveiller l'attention de l'auditeur continuellement.




L'un des albums les plus varié et travaillé de B'z


Koshi InabaOn retrouve donc des titres hard rock comme Sayonara kizudarake no hibi yo (dont une critique peut être lue ici), pop-rock comme C'mon et Don't Wanna Lie, mais également quelques ballades avec Homebound et Meimei. En ce qui concerne les nouveautés, l'intérêt vient particulièrement de Hitoshizuku no anata et The Master. La première chanson parvient à nous captiver du début à la fin grâce à un subtil mélange entre une partie de guitare distortionnée, de violon électrique et d'effets de synthétiseur à tendance électro. Couplé au chant clair de Koshi Inaba, nous avons un contraste fort appréciable. The Master se démarque quant à elle avec sa partie de basse soutenue marquant le rythme et donnant le coup d'envoi de la musique avant que la batterie et la guitare ne se joignent à la partie. Le chant se veut cette fois plus incisif et entraînant tandis que Tak Matsumoto nous gratifie d'un solo de guitare bien placé. Il semble d'ailleurs qu'elle ait été taillée pour les concerts puisque des passages sont présents afin que le public crie en chœur avec les musiciens.

Tak MatsumotoLe côté jazz-fusion est également mis en avant avec Boss et Too Young. Boss s'écoute facilement grâce à un air dansant crée avec une partie de guitare swinguante délicatement pincée et entrecoupée. Too Young suit également le même schéma alors que des cuivres et piano sont mis en premier plan et éclaircissent davantage l'atmosphère. Ultra soul 2011 clôt quant à elle parfaitement l'album, bien que son rendu ne fasse pas autant monter la tension qu'en concert. Elle reste de la même veine que l'originale et les changements majeurs proviennent de l'instrumentation. La guitare de Tak Matsumoto est finement travaillée et son solo est remis à neuf. À noter également que le solo de basse, plus technique et attrayant que l'ancien, confirme l'envie de B'z de valoriser davantage ses deux membres de session.



B'zB'z a donc avoir réussi à retransmettre son énergie d'antan avec C'mon. Sayonara kizudarake no hibi yo avait crée une lueur d'espoir parmi les fans et l'album n'est finalement pas du tout un coup d'épée dans l'eau ! Il faudra attendre un rendu live pour ressentir réellement la puissance et les sentiments transmis par les deux membres, mais il est clair que C'mon restera longtemps écouté. Le duo commencera d'ailleurs sa tournée B'z LIVE GYM 2011 -C'mon- à Sendai avec deux concerts caritatifs dont tous les bénéfices seront reversés au sinistrés. Comme d'habitude, il faudra donc s'armer d'un peu de patience avant qu'un DVD ne voit le jour à moins que le succès reçu en Amérique ne donne envie à B'z de venir visiter l'Europe.

Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique C'mon sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique C'mon sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique C'mon à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique C'mon à GooglePartager : Total-Manga.com Critique C'mon sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique C'mon sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique C'mon sur Live-MSN
Critique rédigée par chtite_asu le 31 Août 2011 (dernière modification le 31 Août 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Global
B'z n'a pas trahi les attentes des fans avec son album C'mon qui s'impose donc comme l'un des meilleurs disques du duo.
Moyennes :

Note moyenne de la rédaction (1 votes) :

Note moyenne des internautes (7 votes) :

DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre