Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
J-Music

CORE PRIDE

Single

CORE PRIDE, Critique de la rédaction

Critique rédigée par chtite_asu le 28 Mai 2011 (dernière modification le 28 Mai 2011)
Depuis ses débuts major en juillet 2005 avec le single D-tecnolife -ayant servi de générique pour Bleach-, UVERworld ne renie pas ses origines et continue de produire des musiques pour divers animes ou jeux vidéos. Formule gagnante ou pas, le succès du groupe ne s'est pas atténué et il est au contraire parvenu à remplir le Tokyo Dome pour le final de sa tournée LAST Tour le 27 novembre dernier.

UVERworldUVERworld revient donc en force après le succès de ses précédents titres avec la parution de son quatrième single consécutif depuis l'album LAST : CORE PRIDE. Sorti le 11 mai en trois éditions, chacune d'entre elles présente trois pistes identiques. La version anime contient un réarrangement de la chanson-titre supplémentaire (qui a servi de générique à Blue Exorcist) et l'édition limitée offre un DVD avec divers extraits live, mais également des backstage et documentaire. La concurrence étant rude avec deux groupes d'idols ainsi que BUMP OF CHICKEN et aiko, CORE PRIDE a atterri à la cinquième place du classement de l'Oricon dès sa première semaine avec tout de même plus de 60 000 exemplaires écoulés.

UVERworldBien que MONDO PIECE soit assez bancal, CORE PRIDE est d'un tout autre niveau. Puisque la chanson-titre est bien moins décousue et expérimentale que celle du précédent single, l'écoute est rassurante à quelques semaines de la sortie de leur nouvel album. Même si elle a servi de générique d'anime, elle n'est pas non plus tombée dans la niaiserie pour autant. Il semble que le groupe ait assuré ses arrières afin de ne pas nuire aux ventes de Life 6 Sense. La musique commence sur les chapeaux de roue avec une partie de batterie dynamique et un jeu de basse marqué. Tous deux sont très rapidement rejoints par une instrumentation conséquente : synthétiseur, trompette, guitares acoustique et électrique sont finement entremêlés tout en laissant la prédominance au rythme frappé par les deux instruments précédemment cités. Mais UVERworld n'en serait pas là sans son chanteur/compositeur TAKUYA∞ qui, répond une nouvelle fois à l'appel. Son chant mélodique reste envoûtant et attire notre attention.


UVERworld 03Kyouchi.Mantra fait ensuite rupture grâce à son introduction électronisée plus ténébreuse. Il s'agit en fait d'une piste instrumentale comme on peut en trouver dans chacun de leurs albums où les membres ont tour à tour la vedette afin de se mettre en valeur en concert tandis que le chanteur part se changer. Mais UVER Battle Royal ~ketahazure mix~ se révèle comme étant la cerise sur le gâteau. En effet, le groupe a pris les passages les plus marquants de leurs musiques à succès afin de les réarranger façon disco. On retrouve donc quelques secondes de Corona, Nitro, Toki no Namida et Gekiha axées autour d'un remix de GOLD. Puisqu'on ne peut s'empêcher d'être emportés par cette onde de choc, la musique s'annonce très prometteuse en concert. De plus, les personnes ayant acquis l'édition limitée disposent d'un DVD contenant un petit documentaire et des backstages, mais reprenant surtout trois titres de leur concert au DRUM LOGOS le 16 décembre : Muttsu no kaze, D-tecnolife et Qualia. Leur performance est sans faute, le public est réceptif ; il ne fait aucun doute qu'il ait été inclus afin de mettre l'eau à la bouche aux amateurs en attendant le DVD reprenant leur concert du Tokyo Dome.


UVERworld 04Enfin, cette sortie a également permis d'éclaircir le mystère sur un éventuel premier concert de l'année où aucun spectateur ne serait présent. Il s'agissait en fait du clip de CORE PRIDE, tourné en studio dans des conditions de concert réelles, malgré l'absence de public. TAKUYA∞ a expliqué en interview que puisque leur tournée du mois d'avril a été annulée suite au séisme, les membres et le staff ont réfléchi à ce qu'ils pouvaient faire afin de montrer le rendu live aux fans et sont tombés sur cette conclusion.

Le batteur Shintarou a ajouté qu'il pensait que cela ne changerait pas de leurs répétitions habituelles étant donné qu'il n'y avait pas de spectateurs, mais qu'au final, il avait été tout aussi épuisé. Cela semble quelque peu exagéré pour le tournage d'une seule chanson, mais il est vrai que le clip ne diffère pas de leurs concerts habituels.


UVERworld a donc sorti son meilleur single depuis LAST avec CORE PRIDE. Le nouvel album prévu pour le 1er juin tombe vraiment à point. Il est rare que le groupe produise des compositions si immersives en studio, alors que leurs concerts sont d'un tout d'autre niveau : Life 6 Sense s'annonce donc tout aussi prometteur que le précédent à l'époque de la sortie de GOLD. D'un autre côté, le plus intéressant reste tout de même de pouvoir se donner une idée du résultat de LAST en concert grâce à la sortie du DVD LAST TOUR FINAL at TOKYO DOME.

Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique CORE PRIDE sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique CORE PRIDE sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique CORE PRIDE à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique CORE PRIDE à GooglePartager : Total-Manga.com Critique CORE PRIDE sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique CORE PRIDE sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique CORE PRIDE sur Live-MSN
Critique rédigée par chtite_asu le 28 Mai 2011 (dernière modification le 28 Mai 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Global
Bien qu'UVERworld semblait manquer d'inspiration dernièrement, CORE PRIDE relève le niveau et donne envie d'acquérir le nouvel album.
Moyennes :

Note moyenne de la rédaction (1 votes) :

Note moyenne des internautes (2 votes) :

DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre