Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
J-Music

STAR

Album

STAR, Critique de la rédaction

Critique rédigée par chtite_asu le 14 Mai 2011 (dernière modification le 14 Mai 2011)
Afin de fêter ses dix ans de carrière major, RIP SLYME, groupe de hip-hop notoire, a traduit son activité en produisant deux albums best-of bien garnis en 2010. Surfant sur sa vague de succès, son huitième album original est sorti le 2 mars, alors que le groupe a donné le coup d'envoi de sa tournée intitulée RIP SLYME STAR TOUR 2011, comportant 28 dates dans 24 villes différentes -soit la plus conséquente qu'ils n'aient jamais réalisé-.

STAR RIP SLYMEn'a cependant pas eu le même succès que leurs compilations puisqu'il ne s'est emparé que de la septième place du classement hebdomadaire de l'Oricon à sa première semaine avec 23000 exemplaires écoulés. De plus, les nouveaux titres de la formation, SCAR et Good Times, parus dans leur album best-of de faces-A n'y ont pas été inclus, au grand étonnement des fans.


RYO-ZD'après RYO-Z, l'un des quatre MC, le concept de l'album était de montrer l'unité et la présence indispensable des cinq membres à travers l'étoile au même nombre de branches. Pourtant, après écoute, on ne les a jamais sentis aussi distants. En effet, l'album manque d'un fil conducteur et d'un peu de piment : il en résulte que RIP SLYME, qui a toujours réussi à captiver son public dans ses précédents disques grâce à ses quatre différents MC, échoue lamentablement cette fois. STAR est très plat puisqu'aucun titre ne ressort, ainsi, même en essayant de se concentrer du début à la fin, nos pensées s'envolent ailleurs et l'on finit par être étonné de ne plus avoir de fond sonore trois-quarts d'heure plus tard.


SULa formation réputée pour sa capacité à distraire et à chauffer le public en un temps éclair -même lors de festivals où la foule entière connaît par cœur ses chorégraphies volontairement ridicules- n'a produit aucune chanson de cette veine. Alors que leurs précédents opus nous transportaient d'un monde à l'autre à chaque nouveau titre, celui-ci ne parvient pas à convaincre. L'impression que les membres se retiennent ou essaient d'être drôles et intéressants en abusant de mauvaises blagues carambar prend le dessus. On aura donc bien du mal à se transposer à la plage à l'image des titres populaires du groupe comme Rakuen Baby, dans une ambiance sexy et adulte à la Nettaiya, en plein jeu vidéo à la manière de SPEED KING, ou plus récemment au milieu de mafieux avec SCAR....


FumiyaLes membres ont tenté de garder une fibre électro comme ils l'avaient déjà fait avec la convoitée Good Times. On retrouve donc un mix techno/électro de Fumiya sur des pistes comme The Beat Goes On, mais l'écoute reste amère après nous avoir montré qu'ils étaient capables de bien mieux que cela. La seule plaisanterie réussie des grands comiques est d'avoir utilisé SENSE OF WONDER pour promouvoir l'album par le biais d'un clip et de passages dans les émissions télévisées : la musique au tempo modéré est loin d'être représentative. De plus, puisque ni le flow des MC, ni l'arrangement du DJ ne sauvent les meubles, elle finit par être ennuyeuse à souhait.


PESIl faudra attendre les deux dernières pistes -à condition d'avoir tenu jusque-là- afin d'avoir un aperçu des capacités de RIP SLYME. En effet, Simply dispose d'une instrumentation intéressante avec son rythme saccadé produit à la batterie, à la guitare et au synthétiseur, tandis que les membres démontrent leurs particularités en rappant tour à tour. Ainsi, on profitera enfin des flow joueurs de RYO-Z et PES, de la profondeur de SU et enfin de celui, plus charmeur, d'Ilmari. D'un autre côté, BABY vaut le détour grâce au jeu de platine de Fumiya et ses sons 8 bits implantés par-ci par là, tandis que les MC semblent s'être réveillés : PES et Ilmari se donnent la réplique avant qu'une voix féminine ne se charge du refrain, puis que RYO-Z -qui réutilise enfin son flow taillé et acéré- et SU s'occupent du reste.


IlmariSeule l'impression que RIP SLYME parvient à survivre grâce à son passé subsiste. L'époque où le groupe de hip-hop est entré dans l'histoire en étant le premier à placer un album au top du classement de l'Oricon et à avoir rempli le Nippon Budokan semble bien loin. Alors que les deux titres produits spécialement pour GOOD TIMES étaient si novateurs et attractifs, l'album s'avère décevant et fait l'effet d'un pétard mouillé. Il ne reste plus qu'à se raccrocher à SCAR et Good Times, ainsi qu'à écouter leurs anciens opus ou compilations issues de l'année dernière en attendant un autre disque afin d'oublier cette mauvaise expérience.


Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique STAR sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique STAR sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique STAR à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique STAR à GooglePartager : Total-Manga.com Critique STAR sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique STAR sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique STAR sur Live-MSN
Critique rédigée par chtite_asu le 14 Mai 2011 (dernière modification le 14 Mai 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Global
RIP SLYME, qui nous avait mis l'eau à la bouche, nous a finalement laissé un goût amer avec STAR. Plutôt fade, l'album donne l'impression que la composition a été négligée tant la qualité s'avère médiocre contrairement à leurs deux précédents titres.
DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre