Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
J-Music

WILD LIFE (DVD)

DVD Clip/Concert

WILD LIFE (DVD), Critique de la rédaction

Critique rédigée par chtite_asu le 24 Mai 2011 (dernière modification le 24 Mai 2011)
Qu'ils soient Japonais ou Occidentaux, les amateurs de j-pop on tous été choqués par l'annonce d'Hikaru Utada en août dernier concernant son break musical. D'après les statistiques, l'article de son blog aurait été lu plus d'un million de fois en moins de vingt-quatre heures. L'artiste y a en effet déclaré qu'elle avait commencé sa carrière à l'âge de quinze ans et qu'une partie d'elle avait cessé de grandir. Elle souhaitait donc prendre une pause de deux à cinq ans ou plus afin de s'épanouir et de revenir plus en forme que jamais.

Utada HikaruUn second album best-of, Utada Hikaru SINGLE COLLECTION VOL.2, est donc paru le 24 novembre afin de reprendre le reste de ses titres à succès ainsi que cinq inédits. De plus, la chanteuse a tenu deux concerts les 8 et 9 décembre au Yokohama Arena dans le but de contenter ses fans une dernière fois avant un certain temps. Suite au succès de sa tournée américaine -s'étant par ailleurs étendue à Londres-, celui du 8 a été retransmis en direct sur USTREAM pour que les fans du monde entier puissent assister au spectacle. WILD LIFE a également bénéficié d'une sortie en format DVD le 20 avril et Blu-ray le 18 mai.


Une disposition scénique appropriée


KumaLe premier DVD, qui reprend l'intégralité du concert du 8 décembre, commence par une introduction représentant l'arrivée sur Terre de Kuma, l'ours en peluche servant de mascotte à Hikaru Utada. Après quelques péripéties, il enlève sa tête et dévoile la chanteuse de dos dans le costume. Elle fait alors son entrée en scène sous les acclamations chaleureuses du public tandis que les premières notes de Goodbye Happiness, l'une de ses dernières compositions, retentissent.


ScèneAlors que la configuration classique du Yokohama Arena offre une vue chaotique aux spectateurs des gradins -situés dans le sens inverse de la scène-, l'artiste a opté pour une disposition plus conviviale. En effet, elle nous apparaît sur un pied surélevé installé sur une scène ronde, en plein milieu de la salle et de ses musiciens. Ainsi, comme elle le fait rapidement remarquer, cela permet à tout le monde, même aux personnes tout au fond des gradins, d'avoir une excellente vue. De son côté, elle peut également distinguer toutes les personnes présentes pour ses dernières représentations.


TravelingAprès être redescendue, Hikaru Utada enchaîne avec Traveling en mimant les pas issues de son fameux clip. Dès lors, quelques inconvénients resurgissent. Elle souhaite effectivement être au plus près de son public et ne cesse de tourner en rond afin que tout le monde savoure ce moment. Néanmoins, cela a pour conséquence de l'épuiser assez vite et se ressent légèrement vocalement. Il faudra attendre le coup d'envoi de l'émouvante Prisoner of Love afin que l'artiste s'habitue à cette disposition et entre réellement dans le concert. Bien que sa retransmission pouvait également laisser perplexe, donner le tournis ou le mal de tête, l'enregistrement a bien été effectué puisque les mouvements de caméras et changements de plans sont très fluides.


Un concert à la hauteur de ses espérances


BLUEAvec une telle setlist, il est compliqué de citer certains titres plutôt que d'autres. Pour une dernière, on notera tout de même l'absence de tubes comme Movin'on without you, Addicted to you, Wait & See ~Risk~ ou encore Can't you keep a secret?. Cependant, le concert durant 2h30, on peut dire que le paquet a été mis ; il est difficile de se plaindre davantage. Hikaru Utada est d'ailleurs accompagnée d'une multitude de musiciens, tout aussi doués les uns que les autres, qu'elle ne manquera pas de présenter. On savoure donc les réarrangements des chansons, également mis en avant par un jeu de lumière sobre qui retransmet parfaitement l'ambiance. Stay GoldSelon les besoins des morceaux, deux membres au synthétiseur, un programmeur, un DJ, six violonistes, deux violoncellistes, un bassiste, une guitariste et un batteur se partagent la scène. L'artiste utilise également un piano à queue lorsqu'elle décide d'en jouer. Elle interprètera plusieurs titres à succès tels que Sakura Drops -dénué de tous effets pour l'occasion- ou Stay Gold. Elle se mettra même à la guitare acoustique le temps d'une reprise sans prétention d'Across The Universe de John Lennon, en duo avec sa guitariste principale. L'intérêt grandira à la piste suivante, Can't Wait 'Til Christmas : bien qu'il s'agisse d'un piano-voix comme elle nous en a servi par milliers dans le passé, Hikaru Utada y met toute son émotion et rend le moment aussi magique que la traditionnelle veille de Noël.


MCDe plus, la chanteuse, reconnue pour la qualité de sa communication avec le public, honore une nouvelle fois sa réputation. Au fil des apparitions des différents MC, on sent que la fin s'approche et que l'émotion devient de plus en plus forte. Hikaru Utada en profite pour remercier maintes fois les personnes l'ayant suivie jusqu'à ce jour et demande à la foule d'être active pour retransmettre l'ambiance aux spectateurs du net qui suivent le concert en direct sur USTREAM. MC 2Joueuse, elle feint aussi d'être fatiguée et se demande si elle ne devrait pas s'arrêter là pour rentrer chez elle. Suite aux plaintes du public, la soliste propose alors de chanter une musique revigorante et commence à jouer les premières notes de Boku wa kuma au piano. On peut dire que l'on aura jamais eu une version si touchante de cette chanson enfantine, dédiée à son ours en peluche. Il en est de même pour Passion et Hikari -toutes deux issues de Kingdom Hearts- ou de la mélancolique Flavor Of Life -Ballad version-, générique de la seconde saison du drama Hana Yori Dango.


Utada HikaruSes premiers succès, composés à l'âge de quinze ans, comme Automatic, First Love et time will tell ne sont pas non plus oubliés et sont d'autant plus marquants en ces conditions : il est toujours aussi incroyable d'avoir produit des titres de cette qualité à un si jeune âge, d'autant plus en les comparant à ce que la J-pop est devenue de nos jours. Hikaru Utada termine donc ses rappels avec son tout premier succès, time will tell, brillamment interprété ; le titre n'a pas pris une ride malgré les douze années écoulées. À la fin du concert, impossible de ne pas avoir un nœud à l'estomac en pensant qu'il faudra attendre encore et encore avant de réécouter de si bons titres. Il ne reste plus qu'à espérer que la conclusion de ce concert par son premier single, n'annonce pas que la boucle soit bouclée... Alors que tout le monde s'attendait à des larmes, l'artiste salue la foule un nombre incalculable de fois et repart la tête haute, malgré l'émotion perceptible.


Un DVD bonus bien garni


DVD Bonus 01Bien que le packaging soit assez classique avec un boîtier en plastique typique et un petit livret présentant quelques photos, le second DVD vaut le détour. D'une durée de plus de soixante minutes, il contient une galerie de photos, une interview, un documentaire, des backstage et les MC du concert du lendemain. La première partie, d'une durée de quarante minutes, montre la sortie de scène de l'artiste et ses impressions à chaud, mais principalement toutes les préparations nécessaires à la tenue de la mini-tournée. On voit d'ailleurs qu'elle a souhaité que tout soit parfait en demandant des retouches sur des détails techniques à ses musiciens de session ébahis par sa minutie. L'ensemble de la mise en scène, les costumes, les moments où elle doit chanter en étant surélevée et d'autres fantaisies, proviennent aussi de ses demandes. Elle explique également les raisons pour lesquelles elle souhaite se retirer du milieu musical quelques temps.


DVD Bonus 02Cependant, Hikaru Utada précise à de nombreuses reprises qu'il ne s'agit pas d'un adieu et qu'elle compte réellement revenir, même si elle n'a pas de date précise. Ce temps libre sera utilisé pour continuer de composer à l'abri de toute pression ou de contraintes auto-imposées. Ainsi, ses musiques pourront gagner en maturité et le public n'en sera que satisfait. La façon dont elle se comporte en studio, à la fois sérieuse et distraite, semble confirmer ses dires : ces deux concerts sont tenus pour le plaisir et afin de mieux revenir avant tout. Les MC du spectacle du 9 décembre ne divergent pas vraiment de ceux du précédent. Les discours sont un peu différents et le public est beaucoup plus réceptif. L'artiste ne parvient cependant pas à contenir ses larmes cette fois et craque en plein concert alors que la foule ne cesse de l'acclamer.


Chaque spectateur possède sa chanson favorite, mais l'interview avant/après concert de ses fans montre qu'Hikaru Utada aura su les unir sur un point grâce à la sortie de son DVD/Blu-ray WILD LIFE : personne n'est contre le fait de prendre une pause méritée, à condition que la promesse de faire un comeback rapidement soit tenue. À la fin du visionnage, les cœurs se serrent d'autant plus à l'écoute des nouvelles compositions inclues dans l'album Utada Hikaru SINGLE COLLECTION VOL.2. Le paysage musical de la J-pop était déjà bien morne, mais il a clairement perdu l'une des artistes les plus brillantes, chaleureuses et créatives de son histoire. Le DVD possède déjà une bonne qualité vidéo et un son PCM Stereo appréciables, mais l'achat du Blu-ray peut être judicieux pour de meilleures performances. En attendant patiemment, tous les clips de douze ans de carrière sont disponibles sur son channel youtube officiel.



Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique WILD LIFE (DVD) sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique WILD LIFE (DVD) sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique WILD LIFE (DVD) à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique WILD LIFE (DVD) à GooglePartager : Total-Manga.com Critique WILD LIFE (DVD) sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique WILD LIFE (DVD) sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique WILD LIFE (DVD) sur Live-MSN
Critique rédigée par chtite_asu le 24 Mai 2011 (dernière modification le 24 Mai 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Global
WILD LIFE s'impose comme l'un des meilleurs DVD d'Utada Hikaru et nous fait d'autant plus regretter cette pause inattendue.
Moyennes :

Note moyenne de la rédaction (1 votes) :

Note moyenne des internautes (3 votes) :

DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre