Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
Jeux vidéo

Aliens : Infestation

Aliens: Infestation

Nintendo DS

Aliens : Infestation, Critique de la rédaction

Critique rédigée par Gorkab Nitrix le 30 Septembre 2011 (dernière modification le 05 Octobre 2011)
La franchise Alien à maintes et maintes fois été adaptée en jeux vidéo, avec des résultats malheureusement pas toujours brillants. Après une réécriture d'Alien VS Predator en 2010, Sega retente le coup sur Nintendo DS avec Aliens Infestation : une suite du mythique Aliens de James Cameron. Mais comme toute séquelle, un droit de réserve peut s'appliquer. Est-ce le cas pour le dernier bébé de WayForward ? Embarquement !

Retour sur le Sulaco

Aliens de James CameronLa fin d'Aliens est aujourd'hui connue de tous : Ripley, revenue sur le Sulaco après avoir quitté in-extremis la colonie LV-426, a projeté la reine Alien dans le vide interstellaire à l'issue d'un combat d'anthologie. Sains et saufs, Ripley, Hicks, Newt et l'androïde Bishop sont placés en hypersommeil en attendant de regagner la Terre. Seulement, l'équipage n'est pas au bout de ses peines : très vite, un incident va les précipiter hors du vaisseau, dans une capsule de survie qui va venir s'écraser sur la planète pénitentiaire Fiorina 161...

Le fameux Space Jockey !Le Sulaco, abandonné, dérive à présent dans l'espace sans âme qui vive... Et c'est là que notre histoire commence : une équipe de marines coloniaux est envoyée à bord du Sephora (aucun lien, on vous rassure) pour enquêter et découvrir ce qu'il s'est réellement passé. Dés le début, vous devez choisir un personnage parmi une escouade de quatre. Pourquoi ? Parce qu'en fonction de votre choix, les dialogues vont différer complètement : 20 scripts différents ont en effet été écrits par les scénaristes pour créer un lien avec le joueur. Et si l'un de vos marines meurt dans le jeu, il meurt réellement dans l'histoire ! A vous, donc, de faire attention à la barre de vie de votre tête brûlée...

Dans l'espace, tout le monde vous entend faire "à que coucou !"

La franchise cinématographique Alien est bien connue pour faire sursauter le spectateur. Mais alors, comment réussir à faire passer les mêmes sensations sur une console portable, et sur la petite DS de surcroît ? Tout simplement en jouant sur les mêmes cordes sensibles : la musique, les bruitages et surtout l'effet de surprise permanent.

T'étais pas morte toi ?!Autant le dire tout de suite, la musique n'a rien d'un James Horner, Elliot Goldenthal, Jerry Goldsmith ou encore, dans une moindre mesure, John Frizzell. Non, les BGM d'Aliens Infestation font leur job en soulignant l'action au moment où il le faut, mais elles ne sont pas inoubliables. Il est toutefois recommandé de ne pas couper le son, le suspense étant souligné par d'excellents bruitages : le fusil d'assaut si caractéristique, l'éclosion des œufs, les percussions originales du long-métrage, les cris des Aliens... Le joueur nage dans la référence perpétuelle au film de James Cameron, mais elles sont savamment distillées pour porter l'ambiance au lieu de l'étouffer, ce qui contribue grandement à l'immersion malgré la petitesse des écrans de la DS.

Meurs, pourriture communiste !Et ce désavantage est très bien exploité par les équipes de WayForward : les xénomorphes sortent de l'ombre au dernier moment pour vous sauter à la figure ! Ils évitent les balles en sautant sur les murs et se collent au plafond pour mieux vous attaquer, ce qui peut mener à des séances de matraquage de bouton A, le stress en bonus. Rassurez-vous, votre marine pouvant tirer selon huit angles différents, une fois le bouton L enfoncé, tuer de l'Alien devient très vite une seconde nature.

Prends ça vile créature !!Mais la chose moins évidente avec les facehuggers, ou encore les chestbusters, c'est qu'il rampent au sol et bondissent sur vous avec une agilité inouïe ! Votre marine se retrouve donc bien souvent à tirer dans le vide, et il faut très vite se replacer pour ne pas perdre de vie. Trouver un point de sauvegarde, où se recharger en vie et munitions, peut d'ailleurs être une tâche assez ardue lorsque l'on a pas la carte de la zone. Il faut alors, à la manière d'un Metroid, trouver l'ordinateur de contrôle sur lequel télécharger la map, permettant également l'utilisation du détecteur de mouvements.

Fait risette avec ta double-mâchoire...

Mec, j'me sens pas bien...Tout l'arsenal du film original est présent : fusil d'assaut, shotgun, pistolet, grenades, fusées éclairantes, soudeur, détecteur de mouvement... On s'y croît bel et bien, surtout quand notre compteur de balles atteint le zéro fatidique, comme dans le climax du film original. Pour donner une idée, un shotgun de base nécessite deux coups pour tuer un Alien ou un mercenaire de la compagnie, tandis qu'un androïde donne beaucoup plus de fil à retordre... C'est là qu'interviennent les modifications d'armes : à divers endroits du jeu, on peut ramasser des upgrades pour le marine contrôlé, permettant de tuer en moins de coup et donc d'économiser des munitions. Attention ! L'upgrade ne fonctionne que sur l'arme équipée lors de son ramassage, veillez donc bien à choisir quelle arme vous souhaitez perfectionner en priorité !

Aliens Infestation : Jaquette EuropéenneUn autre point qui fâche : l'impossibilité de tirer en sautant, même accroché aux échelles. Imaginez-vous trois facehuggers en train de s'acharner sur un mur parce que vous êtes juste au dessus... Vous n’êtes pas obligé d'aller vous faire toucher, sauf si vous voulez récupérer l'objet vital à la suite de l'aventure placé au sol. Il vous arrive également bien souvent de rencontrer des androïdes et autres mercenaires, cachés derrière des caisses et donc impossible à déloger avec une arme à feu. Le mot grenade prend donc ici tout son sens, toute comme les balles explosives du fusil d'assaut. L'un comme l'autre sont d'ailleurs accessibles par simple pression du bouton Select, à n'importe quel moment du jeu, pourvu que vous soyez équipé du fusil d'assaut.

T'arrêtes de baver oui ?

Aliens : Nightmare AsylumPrès de sept ans après son lancement au Japon, est-ce que la DS peut encore surprendre graphiquement ? La réponse est oui. Tout d'abord parce qu'Aliens Infestation dit non à la 3D, pour préférer une 2D du plus bel effet. L'animation est très fluide, que ce soit sur les humanoïdes ou les Aliens, les décors fourmillent de détails fleurant bon le pixel art, la direction artistique est de qualité et le chara design de Chris Bachalo renvoie aux comics Aliens, tel que l'excellent Nightmare Asylum pour ne citer que lui.

Le Jeu du CouteauAu bout de quelques heures de jeu, et après avoir passé la colonie LV-426, un excellent mini-jeu utilisant l'écran tactile de la console est débloqué : le Jeu du Couteau. Vous vous en doutez, il s'agit là d'une reproduction ludique de la fameuse scène avec Bishop d'Aliens, où le pauvre Hudson voit un couteau passer entre ses doigts à vitesse inhumaine. Présenté comme un jeu d'arcade, avec un menu délicieusement 8 bit (mention spéciale au facehugger très Atari 2600), le but est de toucher les zones rouges entre chaque doigt afin d'atteindre le meilleur score, 300. On reconnaîtra d'ailleurs avec un certain amusement que les meilleurs sont détenus par des personnages du film original, tels que Ripley (RPL), Bishop (BSP) ou encore Hicks (HKS)

Resolution and Hyperspace

Aliens Infestation : Jouez en bonne compagnie !Aliens Infestation est une excellente surprise. Le gameplay bien rodé, les graphismes 2D léchés et les bruitages directement tirés du film de James Cameron font de cette cartouche DS l'un des must-have de la fin de vie de la plateforme. Dommage que l'effort fourni sur les différentes personnalités des marines soit vain : on enchaîne les personnages sans vraiment se soucier de leur mort, mais plutôt comme une vie supplémentaire donnée en pâture... La cruauté de Maître Sega est vraiment sans pareille, plus de vingt ans après !
Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique Aliens : Infestation sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique Aliens : Infestation sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique Aliens : Infestation à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique Aliens : Infestation à GooglePartager : Total-Manga.com Critique Aliens : Infestation sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique Aliens : Infestation sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique Aliens : Infestation sur Live-MSN
Critique rédigée par Gorkab Nitrix le 30 Septembre 2011 (dernière modification le 05 Octobre 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Scénario
Graphismes
Bande-son
Jouabilité
Global
Un des derniers must-have de la Nintendo DS, Aliens Infestation comblera les fans de jeux d'action/aventure plateforme, tout en respectant à la lettre l'univers du film de James Cameron. Un grand bravo à WayForward, son développeur !
DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre