Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
Jeux vidéo

God of War Collection Volume II

God of War Origins Collection

PS3

God of War Collection Volume II, Critique de la rédaction

Critique rédigée par Gorkab Nitrix le 26 Octobre 2011 (dernière modification le 31 Octobre 2011)
Kratos, le Dieu de la Guerre, doit faire face une nouvelle fois au syndrome des portages et remasterisations à outrance de la génération actuelle de consoles. Après les deux opus qui ont fait sa légende sur PS2, c'est ainsi au tour des deux épisodes PSP de se voir adapter sur PS3 avec tous les raffinements qu'on est en droit d'attendre d'un tel portage. Mais est-ce bien suffisant ? Voici notre verdict.

Recyclons les jeux PSP...

Monster Hunter Portable 3rd HD Ver.Officialisé en mai dernier, le portage de titres PlayStation Portable sur PlayStation 3 avait de quoi faire peur, très peur. Mais après tout, face à une vague de portages sans précédent en provenance de l'ancienne génération de consoles, cela restait somme toute logique. Monster Hunter Portable 3rd HD a d'ailleurs prouvé, en août dernier, que cette démarche est plus que commercialement viable : plus de 300 000 copies ont en effet trouvé preneurs la semaine de sa sortie, tandis que le total dépasse actuellement les 400 000...

Metal Gear Solid : Peace Walker HD EditionNéanmoins, force est de constater que les jeux à franchir le pas de la PSP à la haute définition ne sont pas vraiment légion. A l'heure actuelle, seul Metal Gear Solid : Peace Walker est annoncé pour la Xbox 360 et la PS3, tandis que beaucoup de joueurs rêvent encore à une conversion de Crisis Core : Final Fantasy VII, Dissidia : Final Fantasy, Valkyria Chronicles II, The 3rd Birthday ou encore le récent Final Fantasy Type-Ø, ces quelques titres représentant à eux seuls la crème de la crème de la plateforme, notamment sur le plan graphique.

En attendant, c'est donc Sony qui a embrayé la marche avec sa licence maison, God of War, certainement attiré par l'appât du gain après une première compilation à succès (God of War Collection) vendue à hauteur de 2,3 millions d'unités dans le monde entier.

Eh Kratos, bien ou bien ?

God of War IIChains of Olympus et Ghost of Sparta sont des aventures de Kratos se déroulant respectivement avant et après le premier épisode de la franchise. Tout se passe ainsi à la fois avant que notre guerrier chauve soit devenu dieu de la guerre, et après qu'il ait remporté ce titre, juste avant de défier les dieux de l'Olympe dans God of War II.

Pour les joueurs ayant fait l'impasse sur la PSP, c'est donc une belle occasion qui est donnée afin d'en découvrir plus sur le passé de Kratos, et plus précisément sur sa famille. On apprend par exemple, dans Ghost of Sparta, que le Spartiate a un frère nommé Deimos, et qu'il serait toujours vivant malgré les nombreuses années qui ont passé depuis son enlèvement. Dans Chains of Olympus, en revanche, il est impossible de révéler dans ce test de quel membre en particulier il est question, sans littéralement gâcher la fin de l'épopée...

God of War IIIBien évidemment, on pourra argumenter qu'aucun de ces épisodes n'est véritablement nécessaire pour comprendre l'histoire. C'est faux. Par exemple, la haine que voue Hadès à Kratos dans God of War III est directement liée à un événement qui s'est passé dans Chains of Olympus. De même, la soif de destruction qui mène le Spartiate à sa perte au tout début de God of War II devient d'autant plus légitime qu'avec le dénouement de de Ghost of Sparta.

Jouer à ces épisodes annexes apporte beaucoup au personnage de Kratos, même s'il l'ordre chronologique importe peu : chacun d'entre eux possédant son intrigue propre. Le titre américain de cette compilation (Origins Collection) reflète d'ailleurs parfaitement l'intention voulue pour ce double portage.

Mais la PSP en HD, ça fait pas saigner des yeux ?

God of War : Chains of OlympusChains of Olympus est sorti sur une PSP à la dérive en 2008, lorsque Sony essayait de ramasser les morceaux sur une PS3 encore trop chère pour le consommateur moyen. Développé par Ready at Dawn, tout comme son portage sur PS3, il représentait cette année-là ce qui pouvait se faire de mieux sur la première console portable du constructeur basé à Tokyo. Seulement en 2011 et sur grand écran, HD de surcroît, force est de constater que même avec quelques effets de High Dynamic Range, ça fait quand même plutôt mal aux yeux.

L'attaque de l'Attique par le BasilicAlors certes, les 60 images par seconde font allègrement passer la pilule, mais la faiblesse en polygones des différents modèles 3D, Kratos compris, nous rappelle douloureusement l'origine portative de cet épisode. De même, si les textures ont été améliorées, elles restent grandement en deçà de ce qu'on trouvait sur le premier God of War sorti sur PlayStation 2 en 2005. Heureusement, la grande majorité des cinématiques ont, elles, été réencodées pour profiter de la haute définition offerte par la PS3, ce qui est une agréable surprise quand on se souvient du simple copier-coller qu'avait réalisé Bluepoint Games sur la première compilation sortie en 2009 aux États-Unis.

Ghost of Sparta, c'est une toute autre paire de manches...

God of War : Ghost of SpartaSorti fin 2010, cet opus a été conjointement développé par Ready at Dawn et SCE Santa Monica Studio, responsable des aventures salon de Kratos. Concrètement, on s'attendait à beaucoup de casse pour un jeu PSP sorti après le magnifique God of War III et, en définitive, c'est un sentiment d'éblouissement qui prédomine. Clairement, la PlayStation Portable crachait littéralement ses tripes pour offrir l'un, voire même, le plus beau jeu qu'ait jamais accueilli le système depuis sa sortie nippone en décembre 2004.

Deimos, le frère de KratosRajoutez à cela de l'anti-aliasing, du 1080p, un remixage sonore en 5.1 et des textures affinées, et vous obtenez un jeu digne des meilleures productions PS2... sur PS3 ! Si ce n'est la durée de vie toujours bien juste (moins de huit heures en mode difficile), on oublie aisément que le jeu tournait sur PSP et bouffait de la batterie plus vite que Kingdom Hearts : Birth by Sleep configuré au maximum... Certains moments épiques du titre nous ont même ramené au bon souvenir de God of War III, de par leur mise en scène et des placements de caméras parfaitement bien réglés, sublimés par des effets de motion blur plus que bienvenus.

Notons également, pour les plus chanceux (ou fortunés) d'entre vous, que les deux jeux sont compatibles 3DTV, en plus d'apporter deux collections de trophées supplémentaires pour les chasseurs de récompenses.

Est-ce la fin ?
God of War Collection Volume II
God of War Collection Volume II boucle la boucle sur PS3 et permet à tous les joueurs de suivre l'épopée de Kratos sur un seul et même système. Si Chains of Olympus est l'épisode à avoir le plus subi les ravages du temps, il reste quand même un très bon jeu, tandis que Ghost of Sparta justifie à lui seul ce portage haute définition. Reste qu'à 40 € tout de même, l'addition pourra paraître salée à beaucoup de joueurs...
Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique God of War Collection Volume II sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique God of War Collection Volume II sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique God of War Collection Volume II à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique God of War Collection Volume II à GooglePartager : Total-Manga.com Critique God of War Collection Volume II sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique God of War Collection Volume II sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique God of War Collection Volume II sur Live-MSN
Critique rédigée par Gorkab Nitrix le 26 Octobre 2011 (dernière modification le 31 Octobre 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Scénario
Graphismes
Bande-son
Jouabilité
Global
God of War Collection Volume II remixe parfaitement deux classiques de la PSP en haute définition sur PS3. Ghost of Sparta délivre une toute nouvelle puissance visuelle sur le grand écran, tandis que Chains of Olympus trahit malheureusement bien vite ses origines portatives. Pas un must-have, mais un Classics HD de qualité !
DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre