Magazine Manga ArtZone Espace Cosplay TM Mag Forum Blog Total Manga
Jeux vidéo

Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins

Super Mario Land 2: 6 Tsu no Kinka

Game Boy

Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins, Critique de la rédaction

Critique rédigée par Manga le 27 Juillet 2011 (dernière modification le 08 Septembre 2011)
Bien que Shigeru Miyamoto soit constamment cité dans les productions mettant en scène le plombier bedonnant, force est de constater que la saga Mario sur Game Boy a toujours su se passer de ses services. A l'instar de Super Mario Land (que Total Manga vous présentera en test un peu plus tard), nous allons revenir sur l'origine de cette cartouche indispensable pour tous les possesseurs de la console monochrome. Riche en idées et dotée d'une réalisation sublime, elle a pourtant été décriée comme manquant de magie. Une opinion que ne partagent pas tous les joueurs qui ont pu se procurer, à l'époque, ce jeu d'anthologie. Faisons la lumière sur 4 mégas (8 fois plus que le premier volet Game Boy) de pur bonheur !

Super Mario Land 2 reprend la construction de Super Mario WorldSorti au début de l'année 93 en Europe, Super Mario Land 2 a fait l'effet d'une bombe. Tout ou presque dans cette production portable surpassait ce qui se faisait à l'époque. Les sprites et les décors ont été travaillés à l'extrême et c'était sans doute l'une des premières fois où la Game Boy pouvait se targuer de proposer un jeu digne d'une machine de salon. Produit par le regretté Gunpei Yokoi, Super Mario Land 2 a été confié à Hiroji Kiyotake (épaulé par Takehiko Hosokawa), à qui l'on doit le personnage de Wario. C'est d'ailleurs dans Super Mario Land 2 que l'anti-héros fait son apparition pour la première fois. Le scénario relate sa prise de pouvoir, après que celui-ci ait récupéré le château de Mario. Le plombier n'a alors plus le choix : il doit récupérer son bien.

Elle a tout d'une grande

Rarement la Game Boy n'a affiché d'aussi gros spritesAvec ses 4 mégas, la cartouche représente l'une des plus imposantes sur Game Boy. C'est d'autant plus étonnant que moins d'une dizaine de personnes ont participé à la réalisation du titre. Outre Hiroji Kiyotake, on peut également citer le compositeur Kazumi Totaka qui faisait ici ses premières armes. Ce dernier s'est d'ailleurs amusé, au fil du temps, à intégrer un easter egg dans les jeux auxquels il participait. Il s'agit d'une petite mélodie de quelques notes (Totaka's Song) qu'il est possible d'entendre selon certaines circonstances. Il est également connu pour être la voix du professeur de Luigi's Mansion mais aussi et surtout celle de l'adorable Yoshi. Son travail sur Super Mario Land 2 est absolument fabuleux et il n'était pas rare de siffloter les airs après avoir éteint la console. Il suffit de se remémorer la musique du premier niveau ou celle du second niveau de l'espace (avec Mario astronaute) pour craquer de nouveau. Mais voyons ensemble, après avoir parlé des quelques têtes qui se cachent derrière la cartouche, de quoi il en retourne.

Epopée piècetigieuse

Wario s'est emparé du château et Mario doit tout faire pour récupérer son domicileWario s'est emparé du château de Mario et a éparpillé les 6 pièces qui permettent d'y entrer. Le plombier se retrouve dans l'obligation d'arpenter les alentours de la forteresse pour récupérer ces dernières, afin de reprendre son patrimoine. Première constatation, en dehors du premier niveau, le jeu est architecturé de la même manière qu'un Super Mario Bros. 3 (ou encore Super Mario World), avec une carte qui permet d'aller où bon nous semble. Néanmoins, les niveaux sont ici regroupés dans des lieux (contenant plusieurs niveaux) fermés et gardés par un boss. On a ainsi le droit à la fourmilière, à l'arbre, à l'usine Mario, au ventre d'une tortue, à l'espace ou encore à une citrouille. Chaque monde traversé est une ode à l'originalité, et c'est l'un des rares épisodes où il est possible d'apercevoir de nombreux ennemis totalement inédits (qui n'ont jamais été réutilisés par la suite). Seul le premier niveau est à part et représente une sorte d'entrée sur la carte.

Eléphant rose, lapin qui vole

La Mario Zone reste l'une des plus marquantesSi Super Mario Bros. 3 avait sa queue de tanuki et Super Mario World sa cape, cet opus Game Boy peut compter sur… les oreilles de lapin. Malgré le look que cela lui donne, le petit père à la salopette rouge peut, avec celles-ci, planer un court moment dans le ciel, menant à des passages secrets. Marque de fabrique de la saga des Mario, ces items sont au cœur du jeu et permettent également d'avoir accès à la fameuse clochette (située en hauteur) qui donne lieu aux jeux de hasard et de réflexe (vous permettant alors de récupérer des items ou des vies). La clochette fait également office de checkpoint en milieu de niveau. Sorti de là, on retrouve tout ce qui fait le charme des Mario, avec les champignons, les tortues, les Goombas, les plantes carnivores, l'étoile d'invincibilité ou encore la fleur aux boules de feu. L'interface, située dans le bas de l'écran, se limite au strict minimum, avec les vies, les ennemis écrabouillés, le temps qu'il reste (pas question de traînasser) ou encore les pièces obtenues. Du grand classique en somme.

Une production en do majeur

Même si la patte Miyamoto est absente, Super Mario Land 2 reste un jeu extrêmement varié graphiquementMalgré l'absence de scrollings différentiels (techniquement parlant, la cartouche va assez loin), Super Mario Land 2 demeure un très grand jeu, avec ses ennemis loufoques, son animation de qualité (qu'il s'agisse du héros à moustache ou des ennemis) et ses secrets en pagaille. On note toutefois quelques ralentissements et la fluidité du scrolling n'est pas tout le temps optimal. Pourtant, impossible de blâmer le résultat final qui dépassait toutes les espérances à l'époque. Votre serviteur a d'ailleurs joué plus de 200 heures sur ce titre, sans aucune lassitude. Dans l'ensemble, le jeu est assez facile, si bien qu'il se termine assez vite mais la meilleure solution consiste à prendre son temps, en débusquant tous les secrets. Il est également intéressant de savoir que le jeu propose trois sections de sauvegarde. Cela évitait bien des crises familiales à l'époque...

Partager cet article :  Partager : Total-Manga.com - Critique Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins sur Wikio Partager : Total-Manga.com Critique Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins sur FaceBook Ajouter : Total-Manga.com Critique Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins à Yahoo!Ajouter : Total-Manga.com Critique Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins à GooglePartager : Total-Manga.com Critique Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins sur DiggPartager : Total-Manga.com Critique Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins sur TechnoratiPartager : Total-Manga.com Critique Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins sur Live-MSN
Critique rédigée par Manga le 27 Juillet 2011 (dernière modification le 08 Septembre 2011)
NOTATION
Notes du chroniqueur :

Scénario
Graphismes
Bande-son
Jouabilité
Global
Indispensable de la ludothèque Game Boy, Super Mario Land 2 est un épisode à part. Par son originalité, sa jouabilité, ses graphismes, aucun fan de Nintendo ne doit passer à côté de ce bijou.
Moyennes :

Note moyenne de la rédaction (1 votes) :

Note moyenne des internautes (1 votes) :

DERNIERS COMMENTAIRES
0 commentaire | Vous devez être membre pour poster des commentaires. > Devenir membre